Froid Sibérien, c’est le moment de penser à la rénovation énergétique !

Froid sibérien

Vous souhaitez baisser le coût de votre facture EDF ? Votre chaudière est vétuste ? L’isolation de votre appartement laisse à désirer ?

L’amélioration énergétique de votre logement se traduit par divers changements tels qu’une meilleure isolation des murs ou toiture, le changement de vos menuiseries ou  de vos équipements de chauffage…

En agissant sur ces éléments, vous ne réduisez pas simplement votre facture énergétique, vous augmentez aussi la valeur de votre patrimoine.

 

FROID SIBERIEN

Propriétaires ou locataires, certains dispositifs vous permettent d’améliorer votre logement. Voici 7 propositions du gouvernement auxquels vous pouvez prétendre dans le cadre de travaux d’éco-rénovation.

     1. L’éco-prêt à taux 0 : Le PTZ énergie

Ce prêt sans intérêt vous permet de financer vos travaux dédiés à la rénovation énergétique.

Il concerne les propriétaires occupants ou bailleurs, d’un appartement ou d’une maison, achevé entre 1948 et 1990.

Ce prêt est disponible jusqu’au 31 mars 2018 et ne peut être accordé qu’une seule fois par habitation. Pour en savoir plus cliquez ici.

 

      2. Le Crédit d’Impôt pour le transition énergétique (CITE)

Propriétaire ou locataire, en réalisant des travaux d’amélioration énergétique dans votre résidence principale (appartement ou maison d’au moins 2 ans), vous pouvez réduire votre impôt sur le revenu grâce à ce dispositif fiscal. Pour en savoir plus rdv ici.

Par ailleurs sachez que certains équipements éligibles au CITE peuvent faire l’objet d’une TVA réduite à 5.5%. En savoir plus.

     

      3. La prime économie d’énergie

Cette aide financière, également disponible jusqu’au 31 mars 2018, est délivrée sous conditions de ressources et vous permet ainsi de changer vos équipements tels que : chaudière individuelle à haute performance, programmateurs de radiateurs… Tout savoir sur la « prime coup de pouce énergétique ».

 

      4. Le programme « Habiter mieux »

L’agence nationale pour l’habitat (ANAH) a mis en place un programme de réduction des pertes énergétiques. Les travaux effectués doivent clairement permettre une réduction de la déperdition énergétique.

Ce programme concerne les propriétaires occupants selon les conditions de ressources disponibles ici, ou les bailleurs selon plafond de loyer, et dont logement a plus de 15 ans.

 

      5. Le chèque énergie

Il remplace depuis début 2018 les tarifs sociaux à l’énergie.

Il vous permet de régler une facture trop onéreuse ou de financer des travaux de rénovation par un professionnel agréé.

Seules les personnes aux revenus modestes peuvent en bénéficier, selon ressources et composition de la famille. Vérifier mon éligibilité.

Plus d’infos sur le chèque énergie.

 

      6. Le CEE

Le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) en vigueur depuis 2006, impose aux fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, fioul…) de réaliser des économies d’énergie en promouvant et en menant des actions d’économies d’énergie auprès des consommateurs particuliers, professionnels ou collectivités.

Propriétaires ou locataires vous pouvez bénéficiez d’aides telles que primes, prêt ou diagnostics. Consultez toutes les aides du CEE.

 

      7. Exonération de taxe foncière

Dans le cadre de travaux d’économie d’énergie, les propriétaires occupants ou non de leur logement, peuvent bénéficier d’une exonération temporaire et partielle, ou totale, de la taxe foncière.

Cela dépend de votre commune mais aussi du montant des travaux alloués.

Pour connaître toutes conditions cliquez ici.